Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 14:53
 En visitant le jardin des Premières Nations, au Jardin botanique, j'ai pu admirer ces petites boîtes brodées de piquants de porc-épic et je me suis souvenu d'une Évasion broderie avec le groupe des Brodeuses près de Québec il y a quelques années.
Nous avions eu une formation avec Sylvain Rivard, spécialiste de la culture amérindienne, link afin de nous initier à ces techniques.
Plus tard j'ai créé  une petite collection d'accessoires inspirée de la culture iroquoise (voir le site link collection Oneida).
La recherche, faite en amont, m'avait permis de mieux connaître cette culture riche en symboles que l'on retrouvaient sur l'ensemble des artefacts.

Alors, selon l'histoire, la broderie aux crins d'animal est une technique décorative dont l'origine se perd dans la nuit des temps. Elle n'est pas exclusive aux Indiens d'Amérique. Ce type de décorations se retrouve chez plusieurs peuples de continents différents, qui utilisent les poils de buffles, de rennes, de caribous... pour tisser et broder.
Dans la vallée du Saint-Laurent, les Hurons et les Iroquois ont poussé très loin cette forme d'art.

Voici un texte du Sieur Le Beau en vieux français

La broderie aux crins d'orignal

" Dans les petits ouvrages qu'elles font avec ce fil, elle entremêlent fort proprement le poil d'Elan, de Boeuf Sauvage & de porc-epic, teint en fiverfes couleurs. Pour faire ces différentes teintures, elles fe fervent de divers fucs, qu'elles  expriment de certaines plantes, ou bien elles les font bouillir avec des racines & des herbes qui leur font connues, avec des écorces & des copeaux de quelques arbres, dont le fuc s'imbibe facilement dans les chofes qu'elles veulent teindre après quelques bouillons & fans autre préparation.
Elles fuppléent au défaut du fil en différentes manières. Pour coudre les Robes de fourrures, elles employent les boyaux des animaux déffechés: ou des filaments tirés de leurs nerfs, ou bien des longes faites de peaux  paffées & coupées bien menues. Les petites racines qu'on met en oeuvre  pour les Canots d'écorce de Bouleau font d'un fort bon ufage & d'une grande propreté."

Le Beau, C. Sr.;
Avantures du Sieur Le Beau - ou voyage curieux et nouveau parmi les sauvages de l'Amérique septentrionale, 1738.





 
      Jardin botanique Montréal 

          
  

  Piquants de porc-épic



   Atelier avec Sylvain Rivard

                         Crins d'orignal    
Piquants de porc-épic         
    

                               Crins d'orignal                                         

 
Pose du crin selon la technique du hérisson
 
Repost 0
Published by Annie Penin - dans Broderies
commenter cet article
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 03:02
Je poursuis ma promenade au jardin botanique de Montréal avec ces couleurs chatoyantes.
Un rayon de soleil ainsi qu'un peu de beauté et de joie ne nous ferons pas de mal cette semaine car l'automne est bel et bien arrivé. Il pleut, il fait gris et frais mais la bonne humeur est là. 

Voici de belles inspirations pour la broderie.

  


Ces couleurs rappellent les magnifiques saris que l'on peut retrouver en Inde.
 

Les orchidées sous la serre
     
Repost 0
Published by Annie Penin - dans Inspiration
commenter cet article
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 14:19

Maître renard tenait, lui aussi, à sa petite promenade.  Guilleret et faisant fi des visiteurs, c'est d'un pas alerte qu'il poursuivit sa visite. 


 

 

Je soupçonne une nouvelle amitié avec le prince héron du bord de l'eau.

 
 

Penseur, le prince préfère-t-il la compagnie du copain canard?

 
Repost 0
Published by Annie Penin - dans Bizarre et amusant
commenter cet article
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 04:21
Un soleil éclatant samedi après-midi + un jardin botanique link = une belle visite

Tissus en devenir!

La jute

  

Le cotonnier du Levant


 

L'abutilon 

 

Et le lin 
Repost 0
Published by Annie Penin - dans Actualités
commenter cet article
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 02:30
Une exposition à ne pas manquer au Musée du Luxembourg, link
Louis Comfort Tiffany Couleurs et lumière.

Nathalie Blondil, directrice et conservatrice du Musée des beaux-arts de Montréal est à l'origine de cette grande exposition et en a assuré la conception.

Un ensemble exceptionnel de 4 vitraux religieux Tiffany sont exposés dont L'ange de la Résurrection de l'Église Erskine and America de Montréal.

Une entrevue a été réalisé avec Mme Blondil, elle nous permet de mesurer l'ampleur du projet, link 





Cette exposition rassemble également des oeuvres aussi variées que des vases, des luminaires, des bijoux, des mosaïques, des dessins... d'un des plus talentueux créateurs américains.

Paris ne sera pas la seule ville à accueillir l'exposition, la prochaine destination sera Montréal, du 11 février au 2 mai 2010 au Musée de Beaux-arts  link, puis Richmond au Virginia Museum of fine arts USA link


Repost 0
Published by Annie Penin - dans Expositions
commenter cet article
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 01:23
Voici une dernière création à vendre à la boutique. J'ai repris le modèle du coussin cachemire proposé en cours.
Il est brodé en noir, agrémenté de ruban en velours noir sur un satin beige.

  
Repost 0
Published by Annie Penin - dans LA BOUTIQUE
commenter cet article
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 11:34


Je me permet de vous faire partager ce commentaire reçu après la publication de mon message d'hier et publié par: pablo-neruda-france.blogspot.com link 
Une lecture attentive est, je pense, importante afin de ne pas poursuivre une croyance. De toute évidence ce texte n'a pas été écrit par Pablo Néruda.

Je suis désolée de vous avoir induit en erreur.
 

Bonjour,


Extrait du commentaire:
Muere lentamente "hoax littéraire" 

Les moyens de communication et leur fin furent un sujet qui interpela Neruda, comme on peut le voir dans Fin de monde (1969) :

« Ce fut le siècle communicatif
des incommunications :
les câbles au-dessous de la mer
ont été parfois véritables
lorsque le mensonge parvint
à davantage de latitude
et longitudes que l'océan : … » 


Le poète n'a pas connu Internet, né quelques années après sa mort. Il n'a pas connu non plus la populaire invention de Timothy John Berners Lee (World Wide Web), ni ses effets pervers dans la diffusion des idées.

Il meurt lentement est une poésie triviale, vaguement New Age, dans la ligne de ce que les québécois appellent «Bouillon de Poulet pour l'âme». Il s’agit de textes qui réchauffent le coeur et remontent le moral. Le poème en question est un texte poétique qui s'est transformé, emporté dans un "hoax littéraire" de ce début de XXIe siècle.

Un « hoax » est une fausse information, non vérifiable, propagée spontanément par les internautes. Ces textes existent surtout sous forme de courrier électronique, ou de message sur des forums Internet. Ils encouragent les destinataires à les renvoyer à leurs contacts, ce qui crée une réaction « boule de neige ».

L'original « A Morte Devagar », a été publié le premier Novembre 2000 (la veille du Jour de Commémoration des fidèles défunts, fête des morts chrétienne) sur la page Web brésilienne Bacaninha, sous la signature de Martha Medeiros. On peut supposer que c’est l’auteur en personne qui l’a mis en ligne. Le texte a commencé à circuler sur Internet au moyen du système de « Chaînes de Lettres », en tant que poème de Pablo Neruda, atteignant une diffusion inespérée.

Si vous cherchez sur Internet [ "Muere lentamente", Neruda ] vous trouverez : avec Google un total de 23 600 réponses, avec AltaVista 132.000 résultats, avec Yahoo 132.000, et avec MSN Chercheur de Microsoft 24.100 résultats.

En raison des caractéristiques de la propagation des messages sur Internet, le faux texte de Neruda a eu des traductions multiples et une diffusion planétaire. Et ce, malgré les protestations et les réclamations de nerudistes de plusieurs pays. Le texte a poursuivi sa cyber existence et connut une propagation dans le Cyberespace.

La plaisanterie et sa mystification sont allés très loin, comme peut l'illustrer la fâcheuse posture dans laquelle s’est trouvée le Sénateur et Ministre Italien de la justice Clemente Mastella. En effet, ce dernier a lu ce texte publiquement en pensant que l'auteur était Pablo Neruda, ce qui provoqua une polémique en Italie, et motiva une réponse de l'éditeur italien de Neruda, Stefano Passigli.

Au début de l'année, c'est-à-dire huit ans plus tard, l'auteur a appelé la Fondation Neruda à Santiago du Chili pour éclaircir le sujet et pour réclamer la maternité du texte en question et pour mettre fin à l'histoire.

Le poème et son auteur ont été -semble-t-il- les seuls bénéficiaires de cette affaire, qui fut l’occasion du canular littéraire le plus répandu sur Internet en ce début de siècle.

M C

Repost 0
Published by Annie Penin - dans Actualités
commenter cet article
20 septembre 2009 7 20 /09 /septembre /2009 20:41





Voyez-vous quelque chose au beau milieu de ciel bleu (hier matin à Montréal), quelques traces?
Je vous l'accorde, à moins d'avoir des yeux de lynx il est bien difficile de voir ces oies quitter le Québec vers des contrées plus chaudes.

Dans quelques mois je prendrais, moi aussi, le chemin du retour. Je m'envolerais de nouveau vers la France pour me construire et me broder un autre nid. 
Eh oui, nous prenons tous et toutes des grands tournants, des virages à 180 degrés, nous vivons des renaissances et des changements radicaux. Je n'en suis pas à ma première expérience ni à ma première renaissance et les risques pris sont souvent des signes de résurrection. Je rentre donc définitivement au bercail à la mi-décembre afin d'être plus près de la famille et poursuivre, évidemment, mes activités de broderie.

Pour les clientes du Québec, je donnerais mes cours de broderie jusqu'au 10 novembre, les prochains seront...? automne 2010, printemps 2011, je ne sais trop? On verra comment se déroulera mon activité en France.

En attendant, je vous fais partager ce magnifique poème de Pablo Néruda et sur You Tube, la chanson de Claude Gauthier, Le plus beau voyage, qui résume à merveille mes sentiments pour le Québec.

www.youtube.com/watch?v=YGcmYIUl8Dc

Il meurt lentement

celui qui ne voyage pas,

celui qui ne lit pas,

celui qui n’écoute pas de musique,

celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux.

Il meurt lentement

celui qui détruit son amour-propre,

celui qui ne se laisse jamais aider.

Il meurt lentement

celui qui devient esclave de l'habitude

refaisant tous les jours les mêmes chemins,

celui qui ne change jamais de repère,

Ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements

Ou qui ne parle jamais à un inconnu

Il meurt lentement

celui qui évite la passion et son tourbillon d'émotions

celles qui redonnent la lumière dans les yeux 

et réparent les coeurs blessés

Il meurt lentement

celui qui ne change pas de cap lorsqu'il est malheureux

au travail ou en amour,

celui qui ne prend pas de risques pour réaliser ses rêves,

celui qui, pas une seule fois dans sa vie, n'a fui les conseils sensés.

Vis maintenant!

Risque-toi aujourd'hui!

Agis tout de suite!

Ne te laisse pas mourir lentement!

Ne te prive pas d'être heureux!

 

Pablo Neruda  Prix Nobel de Littérature

1971

 




 

Repost 0
Published by Annie Penin - dans Actualités
commenter cet article
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 01:27
Je viens de recevoir mon magazine Métiers d'ART et c'est toujours avec une grande impatience et un plaisir d'aller à la découverte de trésors cachés. 
www.metiersdart-artisanat.com  link 



Dans cette édition, septembre - octobre, on y retrouve un dossier complet sur les métiers rares. Le taillandier, le feuillardier, le lunetier, le façonnier.. ne sont que quelques exemples. Ils sont héritiers de savoir-faire exceptionnels mais n'hésitent pas à transgresser l'héritage technique pour explorer et découvrir de nouvelles façon de faire. 
- La famille Ainciart Bergera au Pays Basque fabrique des bâtons traditionnels basque, le makhila.  www.makhila.com link
- La maison Bonnet travaille l'écaille pour la création de lunettes sur mesure. www.maisonbonnet.com link ,
www.art-ecaille.com/lunette-sur-mesure  link
- C 2000 est une entreprise à Limoge où l'on façonne les tissus fluides, ce que nous appelons en couture haut de gamme, le flou et le grand flou. Les couturières expérimentées se font de plus en plus rares et les départs à la retraite créer un vide. C'est pour cette raison que C 2000 transmet ce savoir-faire inconnu sous forme de parrainage.
- Nicolas Desbons est serrurier d'art et sculpteur. Il revisite ce savoir-faire et le résultat, très contemporain, est splendide... admirez ses lampes (et ses meubles) sur son site www.nicolasdesbons.net  link  

Si les métiers rares vous intéressent, ce site vous permet de faire de belles découvertes, www.metiersrares.com link
Repost 0
Published by Annie Penin - dans Actualités
commenter cet article
13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 18:14
La création nous entoure, la preuve, Ghislaine Garcin nous fait voyager dans un univers où elle mélange les textiles, les rubans, les perles, la laine brute afin de créer de très jolis bijoux textiles.
Visité son blog et vous constaterez qu'il faut bien peu de choses pour agrémenter une tenue, seulement un peu d'imagination et du talent...  
ghislainegarcin.blogspirit.com link
 
Repost 0
Published by Annie Penin - dans Art textile
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Annie Penin
  • : La broderie d'art, les fournitures, la création, les sources d'inspiration, les expositions, la mode, les livres, les voyages, les découvertes
  • Contact

Annie Penin Brodeuse D'art

  • Annie Penin
  • Brodeuse d'art passionnée, professeur, je voyage entre Montréal, Paris et New York pour la broderie, la création, les fournitures, la mode, les expositions et de fabuleuses découvertes.
  • Brodeuse d'art passionnée, professeur, je voyage entre Montréal, Paris et New York pour la broderie, la création, les fournitures, la mode, les expositions et de fabuleuses découvertes.

Recherche