Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 13:40

Grande nouveauté, je suis maintenant sur Facebook!. 

J'ai vraiment fait fort cette année, le site, le blog et ce nouveau réseau!.

J'ai repris les cours cette semaine et je suis dans la création de nouveaux modèles, d'ici quelques jours, j'espère pouvoir mettre des photos.

Sur ce blog vous verrez le bijou que j'ai donné en cours à Paris. Selon les demandes je le proposerais en kit. 
brindelin.canalblog.com/archives/broderie/index.html

 

 

Repost 0
Published by Annie Penin - dans Actualités
commenter cet article
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 17:24

 

Je pourrais vous parler du défilé Chanel, Dior, Armani et les autres, et bien non, je ne dirigerais les projecteurs vers leur collection, pas aujourd’hui...

J’ai ouvert mon journal ce matin et je suis tombée sur l’article de Christian Rioux, journaliste, correspondant à Paris. Son sujet...? Le chant du cygne de  Christian Lacroix? www.ledevoir.com

La maison Christian Lacroix est, malheureusement, en redressement judiciaire depuis un mois. Il semble qu’à la fin juillet ce soit terminé.

Non, impossible, ce ne pouvait être le dernier défilé de Christian Lacroix, hier. 

Et pourtant, selon les journaux Le Figaro, Le Monde (excellent article link), l’émotion était très grande lors de ce bouleversant défilé, est-ce vraiment la fin?.  

La collection, à l’image de la conjoncture actuelle, a été réalisé avec les rouleaux de tissus en stock, on appelle cela de la récupération!, les divers artisans d’art ont travaillé bénévolement. 

La collection était superbe, tout en sobriété et d’une grand élégance. Contrairement à d’habitude il y avait prédominance de couleurs sombres, pas de rouge flamboyant, de rose, de jaune ou de vert.

"Cette collection a atteint une sorte d'épure : il n'y a plus rien de superflu", s'exclame le maître brodeur François Lesage. www.lemonde.fr/aujourd-hui/article/2009/07/08/emotions-chez-christian-lacroix

Comme l’a très justement précisé Inès de la Fressange, il y a un peu d’Yves Saint Laurent dans les modèles. 

 

 

Sans Christian Lacroix et François Lesage je ne me serais jamais lancée dans cette grande et passionnante aventure qu’est la broderie d’art. 

En 1987, je vis en Allemagne et j’achète Le numéro de WWD ( Women’s Wear Daily) où l’on annonce l’arrivée d’un nouveau venu dans le monde de la haute-couture, Christain Lacroix. Il présente sa première collection inspirée de sa Provence natale. Coup de coeur immédiat!

De près ou de loin, je l’ai toujours suivi, il est devenu, au fil du temps une source d’inspiration. Ses broderies, avec la collaboration de Mr Lesage avaient une résonnance, elles me faisaient vibrer.
Grâce à eux, j’ai découvert un monde d’ornements fait de magie et de rêves et c’est encore ce qui m’anime aujourd’hui.

Vous comprendrez mon émoi quant à l’éventuel fermeture de sa maison.

Que peut-on faire pour vous aider Monsieur Lacroix? 

Je peux, généreusement et très humblement, broder pour vous, coudre vos dentelles, faire des ourlets...

Mais je crois que la meilleure façon de conjurer le sort, c’est d’être très positif. Vous ne partirez pas complètement, nous vous reverrons. J’attendrais et surveillerais vos diverses collaborations, comme celle de l’exposition de Fleurs en aiguille.

 

Repost 0
Published by Annie Penin - dans Haute couture
commenter cet article
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 01:44

 www.point-contrepoint.com

LA TAPISSERIE AU POINT vous connaissez! 15 bis rue de la glacière dans le 13e arrondissement à Paris.

La spécialité, les canevas (superbes) peints à la main, vendus en kits, à broder avec la laine Felletin.

Vous n'avez que l'embarras du choix parmi toutes les collections, du petit modèle au projet plus ambitieux, vous trouverez votre bonheur!

 



ARTS D'ELLES ET D'ILS  


artsdelles.com 
      est un réseau gratuit, qui favorise la promotion de créateurs, d'artistes et d'artisans.
Isabelle Meeks spécialiste en informatique et artiste, gère toute la conception et l'organisation de cette association.

Vous avez déjà un site alors,  artsdelles.com  augmente votre visibilité sur internet. Vous n'avez pas de site, demander à Isabelle.

Une petite visite sur le site vous permettra de faire de belles découvertes.

Repost 0
Published by Annie Penin - dans Mes liens favoris
commenter cet article
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 22:55

Au cours de mon voyage je me suis nourrie d'expositions toutes aussi enrichissantes, intéressantes, stimulantes et inspirantes les unes que les autres.

De fleurs en aiguille est un superbe souvenir et après la lecture du catalogue je ne me lasse pas d’admirer les photos, une forme de recueillement.

Voici cette très belle citation de Marie de l’Incarnation, brodeuse ursuline à Tours et à Québec (1599-1672). 

 

On peut facilement imaginer la même profondeur chez les visitandines.

“Quand je suis à notre ouvrage, qui est la chose la plus capable de distraire que j’ai encore eu à faire, à cause de la grande attention qu’il y faut avoir (...) je sens mon coeur doucement attentif et aspirant à Dieu, et quelques fois je prends garde que cela est plus fréquent que je ne fais de point d’aiguille”

Marie de l’incarnation

Je ne pouvais être à Paris sans aller voir Madeleine Vionnet au Musée des Arts Décoratifs.

Andrée Putman signe la scénographie, épurée et sobre, elle respecte et met en valeur le raffinement des robes.

La visite guidée nous permet de mieux comprendre cette immense artiste couturière qui excellait dans la coupe en biais et l’art du drapé. 

Ses robes sont d’une très grande élégance et intemporelles. 

Certaines sont brodées par la maison Michonnet-Lesage. Albert, père de François était associé avec Mr Michonnet brodeur de Madeleine Vionnet. 

Albert Lesage rencontre Marie-Louise, qui travaillait chez Mme Vionnet, coup de foudre! et c’est ainsi que naquit François Lesage. Voilà pour la belle histoire!

Je me promet une deuxième visite à la fin de l’année.

Laissez-vous tenter par le catalogue, du même ordre que l’expo, épuré et sobre, très beau livre de référence.

                                                     

Il ne reste que quelques jours pour l’exposition, Bijoux Art déco et Avant-garde. Jean Després et les bijoutiers modernes

 Des magnifiques bijoux Art déco, dessins et photos.

J’ai eu la chance de visiter Fastes de cour et cérémonies royales au château de Versailles. 

Une prestigieuse exposition consacrée aux costumes et accessoires des cours au 18e siècle. Malheureusement, la France n’a rien conservé de ces superbes vêtements, mais il reste les collections royales de Londres, de Dresde, du Danemark, de Suède, de Vienne, de Russie, du Portugal. 



  

Pour terminer, la semaine dernière je suis allée à la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent. J’adore ce lieu, je le trouve très intimiste, fort agréable et reposant. Il possède une âme que je ne retrouve pas ailleurs.

Je suis donc allée voir Le costume populaire russe
 
 

De l’ostentation et du faste des cours européennes aux costumes populaires russes, une autre forme de richesse et d’élégance. Le lien, la recherche de beauté et de lumière. 

Le rouge est la couleur prédominante de ces vêtements. Par ailleurs, les chatoyantes broderies de fil d’or, d’argent, de soie, de coton, de laine, et de perles reflètent le talent artistique de ce peuple.
A ce sujet, le livre, La broderie et la dentelle russes de L.Yefimova et R. Belogorskaïa, Office du livre, Edition Vilo 1986, Paris, est un bon ouvrage de référence.

J’aurais aimé voir plus de modèles de Mr Saint-Laurent mais je garde le souvenir de notre belle  rétrospective à Montréal l’année dernière où nous avons pu admirer quelques vêtements inspirés de la Russie.

 

 

Repost 0
Published by Annie Penin - dans Expositions
commenter cet article
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 20:32

Et oui, il ne fait pas chaud ici, 15˙la nuit dernière et ce matin. 

Moi qui n'aime pas le froid je suis gâtée! Bon d'accord, il n'y a pas de neige et il ne fait pas -25˙!!

Je suis allée faire un petit tour au Festival de Jazz hier soir, les manteaux et autres grandes écharpes en lainage n'étaient pas de trop. 
Nous sommes très loin de la chaleur en France, j'en ai profité les deux dernières semaines.

 

Comme vous l'avez constaté je n'ai pas écrit de billets depuis un mois, évidement j'ai des tas de choses à partager.
Je vais tenter d'être organisée et ne pas mélanger mes sujets.

Ce mois passé à Paris et en Province a été très intense, j'ai donné mes cours,  je me suis promenée, j'ai visité beaucoup d'expositions et je suis rentrée avec des livres, des fournitures et des projets professionnels.

Mais avant d'aller plus loin j'aimerais remercier à nouveau Véronique de Luna pour sa grande générosité. En me prêtant sa boutique elle m'a permis de me faire connaître auprès de sa clientèle, du comité d'entreprise de Dassault et des personnes que j'avais rencontrée au Salon de l'aiguille en fête .

Ce fut pour moi une très grande chance et une très belle opportunité en vue de mon installation en France. Je lui en suis extrêmement reconnaissante.

Merci aussi à Monique pour sa patience et pour avoir pris de son temps de travail pour gérer mes inscriptions, ce n'était pas toujours facile. 
Merci à Nathalie pour sa gentillesse et sa présence à la boutique lors des cours.

Vous êtes une équipe formidable!

A vous qui ne connaissez pas La Boutique de Véronique voici les coordonnées:

   


Allez y faire un petit tour, les magnifiques tapisseries sont très inspirantes.
Pourquoi ne pas penser à un petit ouvrage à réaliser pendant les vacances?
Véronique, Monique et Nathalie se feront un plaisir de vous accueillir.

 

Repost 0
Published by Annie Penin - dans Voyages
commenter cet article
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 23:45
Magnifiques images à la fois tragiques et émouvantes.
Nous venons de voir "Home" le film documentaire de Yann Arthus-Bertrand sur des morceaux de musique de Levon Minassian, Songs from a world apart, Sublime musique!

Comment ne pas etre interpellé par son message? Pouvons-nous enfin nous réveiller ensemble et se tenir la main pour cesser de détruire ce que la nature nous a donné?
Ecoutez Maude Fontenoy, très très convaincante. 
Je constate que mes gestes sont de beaux efforts en termes de recyclage et de récupération mais je ne dois pas m'assoir sur mes lauriers, il faut poursuivre.
Le témoignage en image que nous venons de voir devrait nous faire réfléchir quant à notre consommation de biens.
Quelques paroles de l'auteur:

La mesure, l'intelligence et le partage...
Ce qui est important c'est ce qu'il nous reste...
Nous avons tous le pouvoir de changer... . Alors qu'est-ce qu'on attend?
Repost 0
Published by Annie Penin - dans Actualités
commenter cet article
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 22:24
Ma première semaine en France se termine et elle a été remplie de petites joies.
Mon premier cours à la boutique La tapisserie au Point a été un succès, j'ai eu, comme toujours, beaucoup de plaisir à partager ce moment avec les clientes et à montrer le b.a..ba de la broderie perlée à l'aiguille.
Demain matin, deuxième rendez-vous!

Hier je suis allée voir l'exposition Kandinsky à Beaubourg qui fut aussi mon bapteme de ce lieu.
On retrace, à travers une centaine de peintures et  de manière chronologique, son parcours, ses réflexions et son cheminement quant à l'acte de peindre. Son travail des couleurs et des formes est très inspirant.
Je me suis acheté deux livres sur ces sujets qui seront, à mon avis, très instructifs meme pour une brodeuse;
Du Spirituel dans l'art, et dans la peinture en particulier,  et Point et ligne sur plan
Je n'ai pas pu résister, je les ai déjà parcouru. J'attends la fin du séjour, début juillet pour acheter le catalogue de l'expo.

Bien entendu, j'ai fait quelques librairies, mon péché mignon lorsque je suis à Paris!. Je me suis trouvé le livre d'Alain Vircondelet, Séraphine de la peinture à la folie.
Je reste effectivement dans la peinture et la couleur, mais il y a un lien avec la broderie.

La petite douceur et le coup de coeur de la semaine est ma visite au show room de la Manufacture Prelle où quelques oeuvres brodées des visitandines sont exposées. C'est seulement un préambule composé d'une trentaine de trésors (et le mot est faible!). J'ai du passer deux heures de grand bonheur à scruter et étudier les points utilisés. Ce sont des merveilleux exemples des différentes techniques apprises en cours et tous ces livres de broderie dont un des meilleurs est celui de Charles-Germain de Saint-Aubin, brodeur du Roi.
Ces ouvrages d'arts sacrés sont à l'origine de nos connaissances en broderie.
L'exposition de Moulin rassemble environ deux cent pièces que j'aurai le grand plaisir de découvrir mercredi prochain. Par ailleurs, le catalogue est superbe.

Alors pour toutes les amoureuses de la broderie, Allez à la Manufacture Prelle vous y découvrirez des merveilles! et si vous le pouvez, direction Moulin...
Repost 0
Published by Annie Penin - dans Expositions
commenter cet article
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 19:18

Une de mes dernières créations terminée hier soir. 

C'est un bijoux brodé pour la fête des mères. 
Par un pur hasard, Il a un petit air de camélia, celui de Chanel. Je n'avais pas du tout ce dernier en tête mais la création nous mène parfois vers des univers insoupçonnés.

Repost 0
Published by Annie Penin - dans Broderies
commenter cet article
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 21:07

Le feu d'artifice de paillettes a commencé.


Je compte, je mesure, je mets dans les sachets et au fur et à mesure j'imagine des broderies.

Voici quelques petits échantillons récupérés de mon "bouriquet"
 
 

Vous vous demandez ce que vient faire un "bouriquet" en broderie? 
L'ART DU BRODEUR, écrit par M Charles de Saint Aubin, Dessinateur du Roi Louis XV, c'est une mine d'or en terme de techniques de broderie et de vocabulaire. 

La définition du "bouriquet" en vieux français!:
Bouriquet de carton qui refte fur le métier, & dans lequel les Ouvriers amaffent les bouts d'or écorché, les noeuds, les paillettes mal faites, & tout ce qui n'eft bon qu'au déchet. Ce déchet appartient au Maître.

Ce livre est un grand trésor.
À commander sur internet
Art of the EMBROIDERER
by Charles Germain de Saint-Aubin
Designer to the King
1770

Los Angeles county Museum of Art
ISBN 0-87587-110-0 

Repost 0
Published by Annie Penin - dans Fournitures-Kits
commenter cet article
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 16:55

Un petit incident technique et vous n'avez pas pu voir la robe aux coquelicots, la voici.

 

Repost 0
Published by Annie Penin - dans Broderies
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Annie Penin
  • : La broderie d'art, les fournitures, la création, les sources d'inspiration, les expositions, la mode, les livres, les voyages, les découvertes
  • Contact

Annie Penin Brodeuse D'art

  • Annie Penin
  • Brodeuse d'art passionnée, professeur, je voyage entre Montréal, Paris et New York pour la broderie, la création, les fournitures, la mode, les expositions et de fabuleuses découvertes.
  • Brodeuse d'art passionnée, professeur, je voyage entre Montréal, Paris et New York pour la broderie, la création, les fournitures, la mode, les expositions et de fabuleuses découvertes.

Recherche